Ligny, un grand passé


Ligny, bourgade de quelque 2.800 habitants, appartient à la commune de Sombreffe, en province de Namur, aux confins du Brabant Wallon et du Hainaut.
Le village se situe en bordure des axes Namur-Nivelles, Charleroi-Tirlemont et de l’autoroute de Wallonie ainsi que de la voie ferrée Charleroi-Louvain.
Il est en relation idéale avec les villes principales de la région et du pays.
Jadis partagées entre les métiers de la métallurgie et du charbon, les activités des Lignitois se concentrent davantage sur des emplois au sein d’entreprises nouvelles. Le secteur tertiaire et une agriculture performante et actuellement diversifiée, assurent le bien-être d’un nombre appréciable de ménages.

Ligny figure dans tous les manuels d’histoire. Le 16 juin 1815, deux jours avant la célèbre bataille de Waterloo, les troupes prussiennes du feld-maréchal Blücher livrèrent un combat féroce aux divisions napoléoniennes. A l’issue d’un affrontement indécis jusqu’à la nuit, les Prussiens entreprirent la retraite, abandonnant aux Français un champ de bataille couvert de plus de 20.000 tués ou blessés. Ce fut la dernière victoire de Napoléon.
Chaque année, le premier dimanche de juin, un cortège de soldats du 1er Empire et des fêtes populaires commémorent l’événement.